Stylegent

Le samedi 28 avril 2007 dans les clubs et studios de conditionnement physique participants de l'Ontario, les mordus de la condition physique et les amis se déplaceront au même rythme et se battront pour la même cause. C'est le jour du défi, une collecte de fonds qui tourne le jour et dansant la nuit qui a commencé en 2003 sous la direction de Health and Fitness Events, une organisation bénévole qui, au cours des 10 dernières années, a recueilli plus d'un millions de dollars pour la recherche sur le cancer du sein.

L'année dernière, plus de 22 clubs ont participé au Défi, et cette année, l'événement a été prolongé pour inclure une soirée dansante. Que vous soyez un spinner ou un danseur, vous devez collecter un minimum de 250 $ en promesses de dons pour participer. «L'énergie dans toute la ville ce jour-là sera palpable», explique Tina Urman, co-fondatrice du Challenge et des événements de santé et de remise en forme, «notre événement concerne les individus et les clubs de fitness travaillant ensemble en équipe pour faire une différence dans cet important cause!"

Grâce à un partenariat avec Rethink Breast Cancer, les fonds amassés cette année aideront le Toronto Sunnybrook Regional Cancer Centre (TSRCC) à acheter leur première machine de mammographie numérique. Cette machine très sensible, qui sera en pratique clinique d'ici juin 2007, bénéficiera aux femmes de partout au pays, qui viennent au TSRCC pour ses services spécialisés.

Pour plus d'informations sur cet événement ou pour vous inspirer sur la façon de mettre en place quelque chose de similaire dans votre ville, visitez Événements de santé et de remise en forme.

Comment faire de la crème glacée aux fraises maison

Comment faire de la crème glacée aux fraises maison

La chose la plus effrayante à propos des choses étranges

La chose la plus effrayante à propos des choses étranges

L'Université augmente les salaires des professeurs féminins après la découverte d'un écart «systémique»

L'Université augmente les salaires des professeurs féminins après la découverte d'un écart «systémique»